Le site européen du Patrimoine Saint-Jacques

Saint-Jacques

Arras - Cathédrale - Reliquaire collectif - Relique volée - Pèlerinage ancien

Localisation : - Pas-de-Calais - Nord-Pas-de-Calais - France
Désignation : reliquaire-châsse
Localisation commune : Arras 62041
Siècle de fabrication : XIe-XIXe
Lieu de conservation : abbaye Saint-Vaast, aujourd'hui cathédrale
Etat de conservation : disparu
Emplacement : chapelle du transept. Aujourd'hui le reliquaire est mis en lieu sûr, trop tard
Description :
La relique a été volée durant l'été 2012, en plein jour, par quelqu'un qui a brisé la vitre et s'est servi

Protection :
non classé

Cheminement :
Bien avant 1025, le chef fut donné à l’abbaye Saint-Vaast d’Arras par un roi de France qui l’avait tirée de son trésor.
Puis la relique fut volée à Saint-Vaast vers 1025 et transportée à Berclau où elle resta jusqu’en juin 1166.
A cette date l'abbé Martin (1155-1181) la récupère avec difficulté (v. Berclau). Il la déposa en l’église Saint-Michel d’où une procession solennelle devait venir la chercher. Imprudence fatale car le comte de Flandre (Philippe d’Alsace, qui gouvernait le comté de Flandre avec son père Thierry prétend que la relique lui appartient puisqu’elle a été trouvée sur son domaine) alléché vint immédiatement s’emparer de force du trésor et le confia aux chanoines de la collégiale Saint-Pierre d’Aire.
L’abbé Martin mobilise comtes, évêques et même le pape mais il faut 6 années de transactions pour faire plier le comte Philippe, lequel obtint néanmoins de ne rendre qu’une moitié du chef afin de ne pas tuer le pèlerinage d’Aire. En 1172 eut lieu le partage de la relique, sur le maître-autel de l’église d'Aire, en présence du comte et de l'abbé de Saint-Waast .
Guimann, moine de l’abbaye Saint-Vaast d’Arras raconte que dès que son abbaye eut reçu le chef de saint Jacques, il fut « honoré fort grandement ".
Dans les années 1970, le chanoine Rosiaux a retrouvé 5 ou 6 reliquaires dans la sacristie de l'église. Il les a placés dans la nef devant l'autel du Saint-Sacrement (dans l'une des 4 chapelles du transept, à droite). Celui de saint Jacques et le premier à gauche.

Relique / Reliquaire

Nature de la relique :
tête seule
saint Jacques, frère de saint Jean l’Evangéliste
• rien entre 1025 et 1166
• 1/2 tête à partir de 1172

Pays d'origine de la relique :
Allemagne, du Trésor d'Aix-la-Chapelle ?

Morcellement :
Aire-sur-la-Lys, Cappelle-Brouck, Douai, Tours. Un morceau est au Trésor d'Arras, dans un buste-reliquaire.

Description de la relique :
La moitié du crâne qui subsiste est telle que décrite dans les documents anciens : os frontal au-dessus des arcades sourcilières, les 2 pariétaux, l'os occipital, une grande partie des os temporaux, la majeure partie de l'os sphénoïde.

Première mention :
XIe bien avant 1025.
XIIe peu après 1172

Historique :