Le site européen du Patrimoine Saint-Jacques

Saint-Jacques

Aire-sur-la-Lys - Eglise Saint-Pierre - Peinture murale(1594 ?)

Localisation : - Pas-de-Calais - Nord-Pas-de-Calais - France
Localisation commune : Aire-sur-la-Lys 62014
Matériau : enduit
Technique : peinture monumentale / peinture
Date de fabrication : 1594 ?
Siècle de fabrication : XVI
Lieu de conservation : Aire-sur-la-Lys - chapelle Saint-Jacques - église Saint-Pierre
Etat de conservation : Plusieurs restaurations des peintures : 1741 (où le tableau est « rétabli », puis 1842 après dégagement des badigeons et enfin en 1996. Mais les sujets n'ont pas été retouchés, les analyses le confirment. L'état actuel n'est pas satisfaisant
Description :
I-Un frontispice de 3m x 4
saint Jacques assis sur un trône, sous un baldaquin dont 2 anges soutiennent les rideaux. Il est nimbé et vêtu avec le manteau rouge du martyr, avec un bourdon dans sa main gauche. Pieds nus. De la main droite, il bénit. A ses pieds, les 10 chanoines de Cappelbrouck qui ont restauré la fresque en 1741. Plus petits, à droite, des pèlerin
II- 3 étages de 5 compartiments chacun
1 martyre
2 l'empereur Charles reçoit le chef de saint Jacques (plus sûrement Charlemagne que Charles le Chauve)
3 l'empereur remet la relique à l'abbé d'Arras
4 retour de la relique de Berclau à Arras, sous la protection des hommes du comte de Flandre, Philippe d'Alsace
5 le comte vole la relique. Tous le supplient
6 l'archevêque de Reims appelé comme arbitre par les moines d'Arras essaie de convaincre le comte de Flandre (étendard de Flandre)
7 le partage de la relique sur l'autel d'Aire
8 La chapelle. Le reliquaire. Des enfants morts présentés sur l'autel
9 un enfant s'est noyé. Les parents implorent saint Jacques qui apparaît en personne
10 un prince en armes prie. Un autre enfant est allongé sur le sol
11 la signature du chanoine Adam Le Caron mort en 1604. Mais cette inscription en recouvre une autre où on lit le mot Caron. Elle est donc postérieure à l'ensemble. Le malade est dans son grand lit, avec l'étole rouge ; un prêtre l'assiste. Derrière le chanoine mort, dans la chapelle. Derrière encore, le cortège funèbre
12 un enfant mort dans la rue. Deux femmes et un père se lamentent. Une jeune fille pleure
13 encore un enfant mort, dans la rue. Un homme suggère de le porter à l'église.
14 dans la rue, une petite fille sortie d'un puits, soutenue par des femmes.
15 devant l'autel, un prêtre impose les mains à un nouveau-né que lui présente une femme. Saint Jacques est présent.

Dimensions du support :
H=11m l=14m.

Inscriptions :
Dans le cartouche : Deo ac Jacobo, canonici X de Capelbruc Restaurerunt me Ad poster R memoria. A Dieu et à saint Jacques les 10 chanoines de Cappelbrouck m'ont restauré pour que la mémoire en soit gardée pour la postérité.

L'inscription du tableau 11 :
des quatorze dedans

obit annuel au coeur de ceste eglise
et par chaque sepmaine une messe à l’autel
de S. Jacques le grand car son vouloir fut
selon son testament affin que sa mémoire
de luy et ses parens vive en celeste gloire
Mesmes êcoire à ses fins naitre il de sa
A helecque luy au jour qui trépassa
L’an mil six cent et quastre le dix huit de mars
Pasi prier dieu pour pour son âme requise

Cheminement :
Selon F. Morand, un ms de 1669 ne mentionne que 7 miracles
Sans citer ses sources, Guillemin donne les noms des parents des enfants présentés : Jean Carlier, Jean Monin de Neufpré, Jean Octonay de Widdebrouck, Gilles Jeyre, Pierre Hanon.

Relique / Reliquaire

Nature de la relique :
partie de tête

Images liées