Saint Jacques et Compostelle - Inventaire du patrimoine

Saint-Jacques

Talmas - la grande misère des reliquaires (même inscrits) dans les églises de campagne

Localisation : - Somme - Picardie - France
Désignation : reliquaire-tableau
Localisation commune : Talmas 80746
Matériau : papier
Siècle de fabrication : XIXe
Auteur de l'oeuvre : inconnu
Lieu de conservation : église paroissiale Saint-Aubin
Etat de conservation : mauvais
Emplacement : en haut d'un placard humide dans la sacristie
Description :
Il s'agit d'un tableau reliquaire de petite taille : hauteur 21 cm, largeur 16,5 et 3,5 cm d'épaisseur. Il est composé d'un décor en relief à base de papier (et de papier mâché ?) rapporté sur un fond de soie blanche sergée sur lequel sont collés une figurine et les reliques. Au centre de la composition, l'Enfant Jésus tenant la couronne d'épines est représenté sous un arc . Il est debout sur un autel décoré de coquilles Saint-Jacques et d'un Sacré-Coeur. Il est entouré d'un décor de fleurs et d'angelots.Le matériau est probablement un biscuit. Les quatre coins sont occupés par des reliques des saints apôtres Pierre, Paul, Jacques et Matthieu, identifiés sur des bolducs. Le reste du décor est constitué d'enroulis de papier doré sur la tranche. L'ensemble est placé sous verre, avec un cadre de bois peint en noir. Au revers, cachet d'authentification en cire et papier imprimé à rayures. Le cadre était suspendu par un anneau en tissu fixé au revers, aujourd'hui cassé.

Propriétaire actuel :
paroisse

Protection :
inscrit à l'inventaire

Dimensions du support :
h = 21 ; la = 16,5 ; pr = 3,5

Cheminement :
" Intéressant vestige de la dévotion du 19e siècle, ce tableau reliquaire fut sans doute exécuté dans un couvent de femmes ". Son inscription à l'inventaire a permis de retrouver ce petit tableau, qui était oublié de son propriétaire et à l'abandon dans le haut de l'armoire de la sacristie d'une église très peu fréquentée mais surtout très humide.
Il reste maintenant à le restaurer et à définir les modalités de sa conservation, sans en déposséder l'église qui en était dotée.

Images liées